6 Commentaires pour “La table de travail séparant le sociologue du terrain au matin du premier jour d’enquête.”

  1. Pascal dit :

    Dans la brume du petit matin, la clarté du sociologue…

  2. Paloma dit :

    ¿Estarán nuestros sociólogos transformándose en poetas?

  3. Resté-à-quai dit :

    « Je n’ai jamais cessé d’être frappé par la quantité considérable de fenêtres que peut contenir un immeuble, même de médiocres proportions ; ce qui est curieux dans un immeuble, c’est qu’il soit ainsi taraudé, percé d’ouvertures et creusé d’alvéoles alors que, vu d’un coup d’œil, il a l’air d’un bloc compact et donne cette impression d’impénétrabilité, de massivité que donne, par exemple, un gros caillou ou un pan de rocher. La maison d’en face, c’était quelque chose que je connaissais tranche par tranche, sachant qu’à tel étage il y avait un balcon-terrasse qui courait tout le long de la façade, à tel autre des fenêtres pourvues chacune d’un balcon séparé et plus étroit, à tel autre enfin des fenêtres sans balcon du tout et qu’habitaient des gens dont on ne pouvait apercevoir que le buste, s’il arrivait qu’ils s’accoudassent à l’appui ». Michel Leiris, Biffures (La règle du jeu 1), Gallimard, 1948, p. 32.

    • Merci Pascal pour ces « Biffures » de M. Leiris.

      C’est rassurant : En 1948 déjà, les choses semblaient toutes d’un bloc et impénétrables au premier coup d’œil.

      En 1948 déjà, il fallait prendre le temps long de l’observation pour commencer à voir des fenêtres, la diversité des fenêtres, des balcons, des habitants, des gestes, des habitudes…

  4. Alba Rodriguez Nunez dit :

    Maybe in one of these three flats someone is sitting in a table in front of you?
    Window to outside and inside.

    Quizás en uno de esos tres pisos hay alguien sentado en una mesa en frente de ti?
    Ventana hacia el exterior y hacia el interior.

  5. commentaire dit :

    This table take place in front window so maybe sometimes you can see yourself, when you watching and thinking the neighborhood !

Laisser un commentaire