L’important, c’est la base

Par UNAI REGLERO
Tarragone, janvier 2013

Vidéo couleur, 3 min 03 
Photographie, 47,5 x 70 cm et photomontage, 47,5 x 70 cm.

L’important, c’est la base est un projet artistique composé de deux actions complémentaires : une œuvre d’art vidéo et une grande fresque dans l’espace public.

L’important, c’est la base fait référence au contexte actuel dans lequel vit ce quartier : dans un contexte de crise, l’État n’investit plus dans les services publics et met en place de nouvelles lois limitant l’accès aux services sociaux pour les personnes les plus vulnérables, comme les immigrés. Ces décisions ont des conséquences directes sur ce quartier très touché par le chômage et les problèmes sociaux.

Expediciones_Unai_Reglero-Lo_importante_es_la_base

LO IMPORTANTE ES LA BASE - Unai Reglero

Toute l’équipe d’Expéditions, ainsi que les enfants et les éducateurs de Casal l’Amic, ont participé à la réalisation de cette œuvre. La photographie aérienne de la fresque a été réalisée par Stefano.

 

 

Campo Claro – Portrait parlé d’un quartier stigmatisé

Tarragone, janvier 2013

Vidéo couleur 37min49.

 

Ce documentaire, réalisé comme une recherche, contient des entretiens avec des gens de la ville de Tarragone et des gens du quartier Campo Claro, réalisés délibérément avec l’intention de découvrir l’imaginaire collectif autour du quartier et les stéréotypes qui se forment sur lui. Ce documentaire est un portrait du quartier sans le montrer ; en explorant la forme du langage verbal ou non verbal, les frontières sociales et culturelles se dessinent à partir de la division « eux vs nous », construite sur des répresentations stéréotypées qui deviennent source de connaissance, en prenant dans la perception populaire le statut de vérité incontestable.

J’ai réalisé les entretiens avec Nolwen Tröel-Sauton, Gabriela Córdoba Vivas. Les enfants de Casal L’Amic ont participé aussi, en particulier Nayra.

 

 

Laisser un commentaire