Ouvert à l’imprévisible

La chimie photographique réserve souvent de bonnes surprises.
Après cette première journée de mise en jambe, voici le développement des 4 premières images prises dans l’après midi. Un dosage insuffisant (suite à une modification du processeur de développement) m’amène des résultats que je n’aurais jamais oser espérer  !
C’est déjà l’étape suivante qui se profile dans ses possibilités inattendues.
Thierry, est ce que ça t’évoque des pistes cartographiques ?

 

 

Tags : , , , ,

Vous pouvez suivre les commentaires de cet article via le flux RSS 2.0.

Laisser un commentaire